ACCUEIL / Préparer l'aventure / Inspiration / 12 aventures incroyables à vivre en 2017 !

12 aventures incroyables à vivre en 2017 !

Dépenser un peu ou beaucoup? Relever un vrai défi ou la jouer tranquille? Quoique vous fassiez cette année, vous devez réaliser un petit projet de voyage. On n’a pas le temps d’attendre de prendre l’air. L’heure tourne.

Alors prenez votre calendrier 2017, ne réfléchissez pas trop et marquez-le d’un futur voyage d’aventure incroyable  – comme tous ceux présents dans cette liste.

Observer les aurores boréales

Bon nombre d’entre vous rêvent de voir des aurores boréales.

Ces lumières éblouissantes apparaissent dans les régions polaires: Islande, Norvège, Suède, Finlande… C’est le seul voyage que je conseille ici qui n’ait pas sa destination propre. L’idéal pour les puristes est de louer un guide (aurora hunter) et de partir en chien de traîneau au milieu des paysages enneigés. Pour ceux qui n’ont pas le porte-monnaie assez grand ou rien dedans, il est aussi possible de se payer ce rêve plus chichement. Vous vous envolez par un vol pas cher en le réservant longtemps à l’avance dans les villes ci-dessous puis vous passez quelques nuits dans un hôtel.

Info à retenir :

  • Période: De septembre à mars
  • Destinations :
    • Reykjavik, Islande
    • Ivalo, Finlande
    • Kiruna, Suède
    • Tromsø, Norvège
  • Absolument certain que vous vous en souviendrez toute votre vie

Un petit aperçu de ce spectacle de dingue!

Five Passes Route, Parc national du Mont Aspiring, Nouvelle-Zélande

Chaque année, les paysages néo-zélandais attirent toujours plus de touristes. Deux fois plus petit que la France, ce pays a explosé sa fréquentation grâce au tournage du seigneur des anneaux qui a révélé la variété sublime de son territoire.

Situé dans le parc national du Mont Aspiring, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, ce trek est peu connu et très sauvage. Des vallées glaciaires, des lacs, cinq cols, ce trek est parfait pour les randonneurs engagés. Il est conseillé d’avoir de bonnes compétences dans la lecture de carte et l’orientation car le sentier n’est pas parfaitement balisé. Le trek est encore peu fréquenté, vous serez le seul à profiter de ces vues.

Info à retenir :

  • période: décembre à février (été austral)
  • Distance: 100 kilomètres
  • Durée: 5 jours

TE ARAROA TRAIL, Nouvelle-Zélande

Pour les plus engagés, et surtout, pour ceux qui cherchent un vrai challenge, le Te araroa trail parcourt la Nouvelle-Zélande du nord au sud sur une distance de 3.000 kilomètres. Il est l’un des sentiers balisés les plus longs du Monde. Longues plages de sables, forêts humides, montagnes, villes, vous ne ferez pas que marcher, vous partirez découvrir ce pays sous toutes ces perspectives.

S’il fallait vous convaincre… Je m’en remets pas de celui-là.

.

Info importantes:

  • Période: Octobre à mars
  • Distance: 3.000 kilomètres
  • Durée: 4 à 6 mois

Dientes Trek, Isla Navarino, Chili

Rendez-vous sur une île à l’extrême sud de la Patagonie chilienne à laquelle on accède par air ou par mer, à partir de Ushuaïa, ou de Punta Arenas, puis parcourez pendant cinq jours un itinéraire de 50 kilomètres.

Il faut être prêt à affronter des conditions climatiques assez rudes et si la distance prévoit cinq petits jours, c’est souvent plus en raison de la météo légèrement capricieuse sous ces latitudes australes. La plupart du sentier est marqué par des cairns ou des bribes de chemin qui nécessitent d’être très attentif surtout  plongé dans la brume.

Info à retenir:

  • île: Navarino
  • Point culminant : 859m (Paso Virginia)
  • Dénivelée cumulée : 2500m
  • Distance parcourue : 50 km
  • Difficile de trouver destination plus australe (après c’est le départ pour l’Antarctique)

Parc national du Yellowstone, USA

Rivières, forêts, cascades, geysers, serpents, bisons… Le parc national du Yellowstone est la meilleure porte d’entrée pour les paysages grandioses qu’abritent les Etats-Unis. Il détient à lui seul la moitié des geysers de la planète. Son plus haut volcan pourrait entraîner l’extinction de l’espèce humaine s’il venait à se réactiver. Un trek dans le cœur de ce parc est le meilleure moyen de s’immerger en profondeur dans le plus ancien et le plus grand parc national des Etats-Unis d’une superficie supérieure à la Corse.

Infos à retenir:

  • Période: Juillet-Août
  • Geysers en pagaille
  • Faune de barge (loups, bisons, grizzlies, serpents…)
  • Quintessence des grand espaces américains

Pacific Crest trail association

Voici encore un trail magique pour ceux qui veulent partir loin et longtemps.

Le Pacific Crest Trail (PCT) est à la (dé)mesure de la taille des Etats-Unis. Il s’étend de la frontière mexicaine jusqu’à la frontière canadienne sur 4.240 kilomètres. Il traverse trois états américains (californie, oregon, washington) et de nombreux parcs sur la majeure partie de la sierra nevada.

Seuls 300 randonneurs sont estimés le parcourir chaque année dans son intégralité. Le trail est rendu célèbre en France par le film Wild (pour voir top 10 des plus beaux films de nature avec Reese Whitherspoon)

Info à retenir:

  • Période fin avril à fin septembre pour aller du sud au nord
  • Trip of a lifetime
  • Point culminant 4009 m. Col de forester
  • Point le plus bas: 42,6 m. Cascade Locks, Oregon

West Highland way, Ecosse

Premier sentier de randonnée longue distance sur une terre de légende: l’Ecosse. Située au nord de Glasgow, à Fort williams, dans les Highland ecossais, le parcours mesure 154 kilomètres et traverse des forêts, des hauts plateaux et de nombreux lochs.

Il faut prévoir cinq à sept jours pour ce trail puis une bonne semaine pour aller profiter de l’île de Skye et ses châteaux. Ne pas oublier non plus d’aller boire du TALISKER. Quand même. On n’aurait pas idée de venir en France sans abuser de vin. Pareil là bas.

Info à retenir:

  • Difficulté modérée
  • Partir avec de bons vêtements de pluie
  • Prendre son appareil photo au cas où un monstre sortirait d’un loch
  • Allez goûter le TALISKER

Le tour du Mont Blanc

Trois pays, soixante et onze glaciers, quatre cents sommets, berceau de l’alpinisme, le massif du Mont Blanc n’est plus à présenter. Assez long pour avoir l’impression de faire une grande traversée mais assez court pour le planifier pour les vacances, le parcours représente 10.000 mètres de dénivelés et 170 kilomètres de découvertes. Les plus rapides le font en moins d’une semaine et les plus tranquilles en dix jours. On peut dormir sous la tente ou en refuge. Démarrez des Houches et partez dans le sens antihoraire pour profiter des plus belles vues à la fin.

Info à retenir:

  • Paysages de dingo
  • Saison: début de l’été au début de l’automne (avant les premières neiges)
  • Beaucoup de monde pendant la saison pleine
  • Trois pays, trois gastronomies.

Le circuit Huayhuash, Perou

Sommets au-dessus de 6.000, lacs d’altitude, traversée de villages incas, ce trek grandiose fait le tour de la cordillère Huayhuash en pénétrant au cœur du massif. La plupart des onze jours généralement requis pour le parcourir sont quasiment au-dessus des 4.000 mètres avec une vue sur plus de six sommets au-delà de 6.000. Moins connu que la cordillère blanche, il est aussi plus sauvage. Attention voyage complet!

Des milliers de photos pour le prix d’une…

Info à retenir:

  • Vol jusqu’à Lima puis transport jusqu’à Huaraz (le Chamonix du Pérou)
  • Saison: avril à octobre
  • Peu fréquenté
  • Abordable
  • Prévoir une petite acclimatation avant de gambader au-dessus des 4.000

Archipel des Lofoten, Norvège

Pas sûr d’être sur le sentier? Peu importe. La Norvège autorise pratiquement tous les endroits pour la pratique de la randonnée et du camping tant que vous respectez des règles simples comme ne pas se mettre à côté d’une maison ou laisser les lieux tels que vous les avez trouvés. Ce « droit d’accès à la nature » est inséré dans la loi même et en fait un pays fabuleux pour profiter de la nature qui se taille la part du lion dans ce pays.

Partez visiter le nord, et le chapelet d’îles des Lofoten, où l’on trouve logé dans toutes les criques des villages de pêcheurs entourés de sommets en forme de pics et de dents qui plongent en pleine eaux. On ne se lasse jamais des paysages où flirtent mer et montagne.

Info à retenir:

  • Saison de mai à août
  • Loger dans un rorbus (cabane de pêcheur). Il y a tous les prix.
  • Faire les rando de Reinebringen et de Justadtinden pour des vues à 360° sur les îles et dormir là-haut.

Amphu Lapcha Pass, Nepal

Le seul obstacle du trekking au Népal est devenu sa popularité. On ne cite plus évidemment le tour des Annapurnas ou de l’Everest base camp qui attirent toujours plus de randonneurs à la haute saison. Cependant il existe encore des trek reculés peu connus. Certes, ils sont plus chers.

Le trek de l’Amphu Lapcha Pass est le plus engagé de la région de Khumbu et l’un des plus difficiles de la chaîne himalayenne.  Il requiert d’être bien préparé et d’avoir déjà un peu d’expérience pour être sûr de le compléter.

Il démarre de la région sub-tropical pour atteindre plus de 5.000 mètres. La vue de l’Evesrest est impressionante et les ascensions du Mera (6461m) ou du Island peak (6169m) sont possibles sur le chemin. De la grimpe, de la neige, des glaciers, de nombreux cols, ce trek impose une bonne préparation et une bonne acclimatation.

Info à retenir:

  • Saison: Printemps et automne
  • Durée 21 jours.
  • Camp de base le plus élévé: 5.800 m
  • Sommet le plus élevé:6.654 m

Ascension du Kilimandjaro et safari

Il ne manquait plus qu’une destination chaude.

Imaginez-vous assister au lever du soleil du toit de l’Afrique et contempler des centaines de kilomètres de plaines qui s’enfuient à perte de vue. Après votre ascension, continuez votre trip vers les parcs de la vallée du rift, berceau de l’humanité, visiter des villages Masaï puis passer par les parcs animaliers les plus beaux du Monde pour observer des troupeaux de zèbres et de gazelles, des lions et des léopards… Cela vous changerait probablement du quotidien non?

Info à retenir:

  • Ascension du sommet de l’Afrique (5.895  m)
  • Forêts tropicales, brousse, formations de lave et de glaciers et safari dans un seul et même voyage

Alors elle n’est pas belle cette liste de voyages? Et on pourrait continuer pendant des pages… Après ça si vous n’avez pas jeté votre dévolu sur l’un d’eux, je démissionne. Dans le cas contraire, je vous encourage à ne pas vous poser mille questions, vous prenez votre calendrier et vous réservez.

A bientôt

– Alexandre

Regardez aussi

coucher de soleil

Pourquoi il faut oser l’aventure et désirer l’impossible?

Follow Inscrivez-vous à notre liste Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs …

8 Commentaires

  1. Une belle brochette de destinations pour faire rêver. Une seule petite correction à faire concernant le cumul de dénivelés du TMB. 10 000 mètres suffiront. C’est déjà pas mal !

  2. Le TMB est ultra fréquenté. Rien de sauvage ! je conseillerais plutôt le tour de l’Oisans bien plus sauvage, surtout avec une petite variante par le Pas de l’Olan, depuis la Chapelle en Valgaudemar, ça corse un peu les choses. Je suggère un départ de Villard d’Arène, en haute Romanche. Il y a aussi un chouette parcours depuis les Houches jusqu’à Briançon par le Haut-Beaufortain, la Vanoise (deux possibilités au choix: GR 5 et GR 55 lequel offre le passage du col de Chavière: superbe panorama à 360° sur l’ensemble du massif alpin…si le temps est clair! du Viso jusqu’au Grossglockner…) et tant d’autres comme la traversée des Pyrénées que j’aurais tant aimé réaliser en panachant GR 10 et HRP…mais voilà: l’âge et l’arthrose en ont décidé autrement).

    • Merci beaucoup pour tes conseils. Je note ça surtout que le tour de l’Oisans me tente depuis longtemps. Il aurait en effet tout à fait sa place dans cette liste comme le GR 10. Tu m’as donné envie là…

  3. Tu as bien raison. C’est sauvage, dur mais superbe. Nombreux gîtes et refuges. Le tour complet avec, au retour sur Villard d’Arène par le plateau d’Emparis, face à la Reine Meige (dernier grand sommet alpin gravi), et le chapelet de minuscules villages et de petits lacs est inoubliable. Personnellement, je l’ai préféré au TMB.
    A Villard d’Arêne, il y a un gîte super sympa où l’on mange très bien !

  4. Bonjour, ton article offre pleins de belles idées de voyages! Difficile de faire tout en un an 😉
    De notre côté, on va avoir la chance de visiter Yellowstone au mois de juin (une de nos étapes d’un long voyage de 4 mois aux Etats-Unis et Canada) et le Chili car on compte s’installer dans le pays des Andes pour un an (à partir d’octobre 2017)!

    • Déjà réaliser un seul de ces voyages dans l’année serait bien, alors vous, trip de 4 mois aux Etats-Unis et Canada plus installation au Chili, c’est de l’insolence. Evadez-vous bien et loin alors 🙂

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement le guide du photographe OUTDOOR:

"10 secrets pour sublimer vos paysages"

Félicitations! Tout s'est déroulé avec succès. Vous pouvez maintenant aller dans votre boite mail. Si par hasard aucun message n'apparait, allez voir dans vos indésirables. A tout de suite.

Send this to a friend