ACCUEIL / Préparer l'aventure / Voyage à pied / GR20: compte-rendu, matériel et budget
balise sur un rocher GR20

GR20: compte-rendu, matériel et budget

Prévu en 16 jours de marche, ce GR traverse la Corse, s’étend sur 175 kilomètres de long, rebondit sur 14.000 m de dénivelés positifs et négatifs, et est souvent considéré comme le plus beau, le plus difficile et le plus sauvage de tous les GR français. Vous voyez de quoi je parle?

Du GR20 bien sûr! Enfin bien sûr, je ne m’avance pas sur la vérité des superlatifs mais je fais juste remarquer ceux qui l’entourent souvent. Et certainement avec raison vu le succès qui ne se dément pas année après année. Avec plus de 20.000 randonneurs par an foulant ses chemins, le GR20 jouit d’une notoriété qui s’étend désormais bien au-delà de nos frontières au regard de toutes les nationalités que l’on y croise. Il est, en tout cas, devenu un sentier mythique pour les adeptes de la marche à pied et les amoureux de beaux paysages.

Conscient de cette réputation qui ne m’avait pas échappé, j’ai décidé cet été de faire le GR 20. Je m’étais donné une semaine pour marcher, et fixé comme objectif, de le finir – si ma condition physique le permettait – en 7 jours. Mission réussie puisque je me suis offert le luxe insolent de sortir en fin de matinée du septième jours – ce qui fait 6 jours et demi si je ne m’abuse. Attention j’y tiens 🙂

Nul raison d’y voir un exploit pour autant (rappelons que le record est détenu par le corse Guillaume Peretti qui l’a réalisé en 32h sans pause tandis que moi j’ai mis un peu plus de 50 heures avec quelques nuits), il faut juste être prêt à marcher beaucoup (beaucoup), être physiquement pas complètement à la rue et bien équipé (léger).

Par conséquent commençons par le plus important une fois qu’on est prêt à partir (voir à ce sujet préparation et organisation GR20)

CLIQUEZ ICI POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE GUIDE PDF POUR BIEN FAIRE VOTRE SAC A DOS

Matériel et budget 

3 commandements sur le poids

Premier commandement: faites la chasse au poids et au superflu encore et encore…

Plus vous arriverez à vous rendre léger en n’emportant que l’extrême nécessaire, plus vous aurez de confort et de facilité. Assez vite on se rend compte qu’on peut se passer de beaucoup de matériels pour peu de conséquences finalement.

Deuxième commandementplus vous prévoyez d’avancer vite (et/ou longtemps), plus vous devrez avancer léger.

J’ai rencontré des traileurs qui faisaient le GR en 4 jours, ils avaient 3-4 kg sur le dos. A 10 kg, ils n’auraient eu aucune chance. A vitesse moyenne, essayez d’emportez 13 kg au max (eau/nourriture comprises). On n’est pas taillés (à part peut-être si on est croisé avec un éléphant) pour porter des charges si lourdes sans se blesser. Au-delà de ça, il s’agit quand même de prendre du plaisir aussi…

Troisième commandement: Ne jamais jugez l’acceptabilité du poids de votre sac en le portant 20 secondes dans votre chambre.

En effet par expérience ça parait toujours léger même à 20 kg. Fiez-vous plutôt au résultat de la balance, c’est moins sujet à la fatigue 😉

Inspirez-vous mais ne répétez pas forcément les yeux fermés la liste ci-dessous car elle est perfectible. Je n’ai moi-même pas suivi parfaitement les commandements que je viens de pondre. J’avais plutôt 11 kg sans la nourriture et l’eau ce qui m’a amené plutôt entre 15 et 13kg (début et fin d’étape) pendant mes quatre premiers jours de rando (2 kg nourriture et 2L d’eau/j) et j’étais trop lourd! On ne m’y reprendra pas.

Liste du matériel

Suiv Préc
COUCHAGE 

COUCHAGEQTÉMODÈLENOTES
Duvet1QuechuaConfort 15°c et  limite 5°c. Bon équilibre. Il ne sert à rien de prendre plus chaud – sauf à partir complètement  hors saison
Tapis de sol1Thermarest Prolite plusSolide, confortable et surtout très isolant. Pour le moment il n’a jamais crevé
Tarp1Tarp Kaki QuechuaUn peu grand (9m2) pour les petits emplacements disponibles autour des refuges et pas toujours facile à installer tout seul mais pratique pour le poids (1kg)
Bâche1Bâche de chantierIndispensable pour me protéger moi et mes affaires du sol vu que j’avais un tarp
 CUISINE 
CUISINEQTEMODELENOTE
Set de popote1QuechuaCasserole, poêle / assiette, fourchette, cuillère et verre
Briquet2BICAu cas où l’un est mouillé ou n’a plus de gaz, j’en ai 2
Couteau multifonction1Suisse
Pastilles de purification0AquatabsUtile quand on croise des sources ou des cours d’eau
Poche à eau 2L1 QuechuaIndispensable pour boire régulièrement
Réchaud1Canette (P3RS)Génial! Construire son réchaud facilement
Alcool à brûler175 cl.
 VÊTEMENTS/PORTAGE

VÊTEMENTSQTEMODELENOTE
Sac à dos1Quechua50L. Attention: plus vous prendrez grand, plus vous partirez lourd. La nature a horreur du vide
Veste de pluie coupe vent (Proshell)1EiderVeste compacte, légère, coupe-vent et respirante. Parfait!
Polaire1NorthfaceAvec fermeture éclair
T-shirt manches longues1Quechuapour le soir et la nuit
T-shirt respirant manches courtes1150 ICEBREAKER100% laine
Caleçons2
Chaussettes2Chaussettes en laine
Pantalon de randonnée1NorthfacePantalon que l’on peut convertir en short. A refaire je prendrais un short aussi de running.
Maillot de bain1
Collant1Collant pour le soir et la nuit
Chaussure1Salomon X ultra GTXchaussure basses de fast hiking à la fois légère et respirante. Bcp mieux que des chaussures montantes plus lourdes mais attention aux chevilles et aux coups dans les malléoles.
CasquetteIndispensable vu le soleil
Serviette microfibre1QuechuaUltra compact 42*55cm
 MATERIEL ELECTRONIQUE 

La prochaine fois, j’étudierai la possibilité de prendre une batterie USB

Matériel électroniqueQTEMODELENOTE
Compact1CANON G15 5x 28-140 mm f/1.8 -2.8Léger et taille bien pratique pour le mettre dans la ceinture du sac à dos et ainsi l’avoir à portée de main
Téléphone1Possibilité de recharge à Calenzana, Vizzavona, Conca et Asinao (payant). Peut-être d’autres mais je n’ai pas vu tous les refuges puisque que je les sautais
 DIVERS 

DIVERSQTENOTE
Kit de couture1Pas eu besoin mais peut être très utile
Lampe frontale1 Indispensable!
Lunettes de soleil1 Aussi!
Porte feuille1Cash+carte identité+CB+carte vitale. Prendre bcp de cash car on ne paie pas autrement.
Paracétamol1 Au cas où
Trousse de toilette1Brosse à dent + petit dentifrice + petit gel douche (douches dans tous les refuges et utile pour laver ses sous-vêtements)
Boules quies1Peux pas m’en passer!
Papier toilette1 Non plus!
Sac ziploc étanche1 pour mettre affaire au sec et pr le petit déjeuner que j’ai divisé en parts
Batons de marche1 Indispensable!
Papier + crayon1
Crème solaire1
Suiv Préc

Cliquez ici pour télécharger la checklist du matériel à emporter, les secrets du remplissage et les techniques de réglages du sac à dos

Budget 

Suiv Préc
BUDGET TRANSPORT 
ETAPESTYPE TOTAL
Paris-BastiaAvion94 €
Aéroport-Gare routièreCar9 €
Bastia-CalenzanaCar24 €
Conca-?Stop0 €
? – AjaccioCar11 €
Ajaccio – ParisAvion216 €
Sous total 354 €
BUDGET NUIT et VIVRES 

VIVRES Prix TOTALNOTES
AVANT GR
Pâtes asiatiques              0,4€2 €5 paquets
Poulet curry (lyophilisé)5 €C’est bon mais prend bcp de place
Colin purée5 €
Mélange fruits secs8 €
Pates de fruits3 €1/j
Barres céréales4,6 €1/j
Pain complet3 €
Petit déjeuner9 €Muesli choco + lait en poudre que j’avais disposé en part de 6 sachets. Un peu d’eau le matin et hop! Comme ça il en reste à coup sûr à la fin
Saint moret2,5 €
Jambon3 €
Roti de porc3 €
Café3,5 €en dosettes
Verveine0 €Pour se désaltérer le soir
Sel0 € Important pr réhydratation en minéraux.
PENDANT GR
Bivouac                 7,00 €35 €Calenzana, Carozzu, Tighjettu, Manganu, Vizzavona
Refuge (nuit)               14,00 €28 €Prati, Asinau
Refuge (dîner)               18,00 €18 €Enorme quantité et bon souvenir! Après l’effort, tout devient gastronomique 😉
Thon                 2,50 €2,5 €Epicerie refuge
Spaghetti (500g)                 2,50 €2,5 €Epicerie refuge
Sauce tomate                 3,00 €6 €Epicerie refuge
Mars                 2,00 €4 €Epicerie refuge
Coppa                 9,00 €9 €Epicerie refuge
Fromage                 5,00 €5 €Epicerie refuge
Panini + coca                 7,00 €5 €Bar à l’arrivée
Sous total 167 €
BUDGET TOTAL 

On remarquera dans ce résultat que mon retour à 216€ pèse beaucoup dans la balance. Si on s’y prend plus tôt, ou surtout à une autre période, le coût total baisse.

BUDGET TOTALTOTAL
Transport               354 €
Nuit et vivres               167 €
Sous total              521 €
Suiv Préc

CLIQUEZ ICI POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE GUIDE PDF POUR BIEN FAIRE VOTRE SAC A DOS

Compte-rendu 

Bons choix et pistes d’amélioration 

Si je devais repartir, referais-je pareil?

La préparation, la liste de matériel ou encore l’organisation sont toujours perfectibles. Quels sont parmi mes choix ceux que je referais et ceux que je changerais ou améliorerais?

Ce que je garde?

  • le petit réchaud-canette super léger et compact (construire un réchaud performant avec une canette)
  • mes chaussures de trail car légères et moins fatigantes à porter que des chaussures hautes
  • mon petit appareil photo compact que je mets dans la ceinture du sac
  • ma poche à eau pour me désaltérer facilement et régulièrement (enfin une autre parce que là elle est morte)

Ce que je change?

  • pas d’autonomie en nourriture (en tout cas pas pendant la saison)
  • pas de plat lyophilisé non plus. (C’est bon mais ça prend trop de place. La semoule et les pâtes avec du bouillon c’est très bien)
  • je pendrais un short plus court, style running (au niveau des cuisses et pas des genoux pour avoir une meilleur amplitude)
  • j’irai du sud vers le nord
  • je triplerais au lieu de doubler pour tenter de le faire en 5 jours

La beauté 

Mis à part deux ou trois étapes dans la partie Nord que j’ai trouvées un peu trop minérales dans le sens où l’absence de vie végétale rendait l’environnement un peu trop gris (ça n’est que mon avis car d’autres vous diront que c’est ce qu’ils ont vu de plus beau), il faut avouer que le GR20 est un festin pour les yeux.

On croise des lacs magnifiques (lac de melo, lac de capitello, lac de ninu…), des pozzines (formation végétale typique de la Corse qui ressemble à de la mousse), des montagnes superbes (aiguilles de Bavella…) des jolies forêts de pins maritimes… On marche aussi à plusieurs reprises le long de crêtes qui offrent des vues grandioses – notamment sur la mer. Il ne sert à rien de tout citer, de toute façon, la réputation du GR 20 n’est pas usurpée. C’est très beau!

Pour vous faire un avis sur la question, je vous suggère d’aller jeter un œil sur mes photos du GR20.

Ce qu’il manque peut-être un peu, c’est la faune. A part des lézards et des cochons sauvages, il n’y a pas grand chose. Je n’ai pas vu le célèbre mouflon (équivalent bouquetin local) ni de cerf (réintroduction récente) ni de grands oiseaux style gypaète barbu. Bref je n’ai peut-être pas eu de chance mais ça a été très pauvre de ce côté là.

L’accueil 

Je trouve habituellement peu d’intérêt de participer aux généralités et aux stéréotypes qui n’ont pas grand sens mais là, j’y cède un peu car c’est vrai que le caractère global des corses semble plus homogène qu’ailleurs. Ça fait déjà plusieurs fois que j’y vais, et là encore, j’ai pu constater qu’ils sont un peu (voire très) bourrus, fiers de leur culture et de leur île, et qu’ils ont une délicieuse charcuterie.

C’est vrai qu’ils ne donnent pas leurs sourires facilement mais ça n’est pas un défaut en soi. Etre désagréable l’est. Et sur le GR20 ils ne le sont pas.

J’ai trouvé le service en refuge bon et efficace et c’est ce qu’on attend. Les gardiens étaient aimables même si je l’accorde un peu plus de chaleur de leur part ferait plaisir. Ils ne sont pas extravertis voilà tout. Au moins ils ne font pas de courbettes et ne sont pas hypocrites; ils restent comme ils sont.

L’état du sentier 

Le sentier est très bien entretenu. Disons que l’on hésite environ 5% du trajet. Dans ce cas il n’y a qu’une règle à respecter quand on perd de vue les doubles traits rouges et blancs après plus d’une minute: s’arrêter, retourner sur ces pas et chercher à quel moment on s’est trompé. Ne persistez pas en pensant que c’est forcément le chemin au prétexte que ça a l’air d’un sentier, c’est comme ça qu’on se paume.

Entre l’organisation et la préparation du GR20 puis cet article, vous savez à peu près tout ce que je sais, et vous avez tous les éléments pour réussir votre futur GR20. Si vous avez des remarques ou des questions,rendez-vous dans les commentaires.

CLIQUEZ ICI POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE GUIDE PDF POUR BIEN FAIRE VOTRE SAC A DOS

 

Regardez aussi

lac de capitellu pietra piana onda

GR20: préparation et organisation

Follow Sommaire0.0.1 Inscrivez-vous à notre liste1 Préparation 1.1 Difficultés 1.2 Préparation physique (et mentale) 1.3 Choisir son rythme 1.4 …

4 Commentaires

  1. Plus de 2000m de dénivelés journaliers, jolie performance!
    N’as tu pas été trop gêné par la chaleur et la (sur?)fréquentation en cette période estivale?

    • C’était un risque en effet de partir mi-août mais je n’ai pas eu une très « belle » semaine (si on se réfère au temps habituel en août). J’ai eu pas mal de nuages qui me faisaient de l’ombre et même des vents assez forts (rafales à 70-80) sur les crêtes donc il n’a finalement pas fait si chaud. C’était parfait car du coup je transpirais moins et j’avais moins besoin de boire et donc de devoir trouver de l’eau.

      En août le GR est très fréquenté mais ça ne se ressent pas trop quand on marche. 95% du temps j’étais seul sur les sentiers car le GR est assez grand pour étirer l’affluence. En revanche au niveau des refuges, surtout au sud, il y avait beaucoup de monde. C’était un inconvénient pour choisir mon emplacement pour dormir car les bonnes places étaient déjà prises quand j’arrivais mais d’un autre côté j’ai fait plein de rencontres sympas.:)

  2. Bravo, c’est une très belle performance ! Faire le GR20 en moins de 7 jours : chapeau !
    Je croise des fois des personnes qui quintuplent les étapes en début ou fin de saison sans aucun matériel , et qui prennent ainsi des risques non maîtrisés.

    • Merci:) Je n’ai pas croisé ce genre de spécimen mais c’est clair qu’il faut partir renseigné et équipé au risque de se mettre en danger; et encore plus hors saison quand il y a moins de monde et que les ravitaillements ne sont plus aussi aisés…

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement le guide du photographe OUTDOOR:

"10 secrets pour sublimer vos paysages"

Félicitations! Tout s'est déroulé avec succès. Vous pouvez maintenant aller dans votre boite mail. Si par hasard aucun message n'apparait, allez voir dans vos indésirables. A tout de suite.

Send this to a friend