ACCUEIL / Préparer l'aventure / Inspiration / Top 10 des films sur la beauté de la nature et de la vie sauvage
Top 10 meilleurs films nature et vie sauvage

Top 10 des films sur la beauté de la nature et de la vie sauvage

Que ce soit pour rêver, s’évader, pleurer, s’interroger voire passer le temps lors d’un long dimanche pluvieux, on est toujours en quête de films. Et des bons si possible!

Si vous aimez la nature et le cinéma, vous êtes bien tombé. Voici le top 10 des meilleurs films qui rendent hommage à la nature et à la vie sauvage dans son ensemble. De l’accident qui coupe involontairement de la civilisation aux départs réfléchis pour retrouver l’harmonie avec la nature, les histoires présentées ci-dessous sont variées mais se rejoignent toujours sur un point: la transformation des personnages en raison des liens qu’ils vont tissés avec leur nouvel environnement.

J’en ai oublié plein, forcément. Il va de soi que je ne peux affirmer connaître tous les films qui mettent la nature à l’honneur ni m’autoproclamer titulaire du sens critique mais si par chance vous n’auriez pas eu le bonheur de voir l’un des films cités ci-dessous, vous pouvez y aller les yeux fermés… Enfin il est conseillé quand même de les ouvrir quand le film commence. 😉

CLIQUEZ ICI POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE GUIDE PDF POUR BIEN FAIRE VOTRE SAC A DOS

Le plus emblématique: Into the wild

Christopher McCandless (Emile Hirsh) est un étudiant brillant de 22 ans qui vient juste de recevoir son diplôme. Au lieu de débuter la carrière qui lui est promise, il plaque tout sans prévenir pour satisfaire sa soif de liberté et d’indépendance. Son rêve: se retirer 6 mois seul en Alaska. Une bande son exceptionnelle et des images magnifiques: à (re)voir sans réfléchir!

Le plus solitaire: Seul au monde

Chuck Noland (Tom Hanks) travaille pour la compagnie aérienne de fret FedEx et doit partir le soir de noël pour traiter une urgence laissant sa famille et sa fiancée. Seulement son avion cargo se crache de nuit dans l’océan dont il est le seul survivant. Il se retrouve sur une des nombreuses îles désertes des Fidji au milieu du Pacifique où il apprend à survivre avec Wilson, un ballon. Le meilleur du genre dans les robinsonnades!

Le plus guerrier Jeremiah Johnson

Les années 1850. Jeremiah Johnson (Robert Redford), ancien militaire, décide de fuir la violence et la civilisation pour rejoindre un coin reculé des montagnes rocheuses. Petit à petit, et avec l’aide du vieux chasseur  « Griffes d’Ours », il apprend à vivre dans ce territoire sauvage, en apparence hostile, dans lequel il se sent renaître. Mélange entre un western (indiens, cowboys, far west) et un film sur l’art de vivre en harmonie avec la nature.

Le plus animal: L’ours 

« Un ourson orphelin, un grand ours solitaire, deux chasseurs dans la forêt, le point de vue des animaux. » Cette petite ligne du réalisateur Jean-Jacques Annaud suffira à convaincre son producteur Claude Berry de produire le film. Résultat: 9 millions d’entrées en France et 8 millions aux USA. Ce film est original, inattendu et tout simplement génial!

Le plus far west: Danse avec les loups 

John Dunbar (Kevin Costner) est lieutenant pendant la guerre de sécession. Suite à un acte de bravoure sur le champs de bataille, il est muté, sur sa demande, à un avant-poste de l’ouest sauvage avec pour seul compagnie son cheval Cisco et un loup sauvage qu’il surnomme chaussettes (« two socks »). Censé gardé le fort avant la relève qui n’arrive pas, il noue des liens d’amitiés avec les sioux et apprend à vivre auprès d’eux. Ce film est un chef d’oeuvre! 7 oscars dont celui du meilleur film! Une chance si vous ne l’avez pas encore vu…

Le plus transformateur: Sept ans au Tibet

A l’été 1939, l’alpiniste autrichien Heinrich Harer (Brad Pitt) part gravir le Nanga Parbat, sommet himalayen encore inviolé des Indes britanniques (actuel Pakistan). Seulement il est fait prisonnier par les anglais au commencement de la guerre. Heinrich s’évade du camp dans lequel il est retenu et, après une longue traversée dans les montagnes hostiles et superbes de l’himalaya, il arrive à Lhassa au Tibet. Il rencontrera le jeune dalaï-lama Tenzin Gyatso (actuel 14e dalaï lama) avec lequel il se liera d’amitié. Il restera 7 ans là-bas et en repartira transfiguré. Histoire magnifique inspirée d’une histoire vraie adaptée du livre d’Heinrich Harer.

CLIQUEZ ICI POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE GUIDE PDF POUR BIEN FAIRE VOTRE SAC A DOS

Le plus romantique: Out of Africa

Karen Christence Dinesen (Meryl Streep), une jeune danoise, part au Kenya – à l’époque, colonie britannique – pour se marier à un homme qu’elle n’aime pas. Elle se consacre à faire pousser des caféiers sur les terres de sa ferme afin de protéger la tribu africaine qui y vit. Délaissée par son mari, Karen tombe amoureuse de Denys Finch Hatton(Robert Redford), un chasseur aussi libre et farouche que les fauves qu’il poursuit. La beauté des paysages et de l’histoire d’amour est éblouissante. Résultat: 7 oscars dont celui du meilleur film.

Le plus colonisateur: Le nouveau monde

1601. Trois navires anglais accostent sur la côte est de l’Amérique du nord pour coloniser les terres. Les colons entrent en contact avec les amérindiens et John Smith (Colin Farrell) tombe sous le charme de l’une d’elle: Pocahontas. Il apprend à vivre à leur côté puis rejoint son fort. Avec l’histoire d’amour de Pocahontas, le film aurait pu mal tourné mais le réalisateur Terrence Malick en fait un bel hymne à la nature qui se déroule sur un rythme lent et s’écoute un peu comme une poésie, comme toujours avec ce réalisateur.

Le plus burlesque: La vie rêvée de Walter Mitty

Un employé de bureau (Ben Stiller) est un homme ordinaire, enfermé dans une vie de bureau, qui s’évade régulièrement dans son imaginaire fantastique. Mais quand son travail est mis en danger par une difficulté professionnelle, il trouve le courage de vivre ses rêves dans le monde réel et de partir pour un périple extraordinaire. Le charme et le délire de Ben Stiller en font un film réussi avec une superbe bande son et des plans de la nature de toute beauté.

Le plus rédempteur: Wild

Après une rupture amoureuse, le décès de sa mère et des années d’errance, Cheryl (Reese Witherspoon) décide de parcourir le Pacific Crest Trail  (NDR; célèbre sentier de grande randonnée allant de la frontière mexicaine à la frontière canadienne) sur 1700 km à pied et seule. Ce sera le moyen pour elle de prendre un nouveau départ – quasiment de renaître une deuxième fois – en se retrouvant en communion avec la nature et l’effort. Comme tout road movie – qui pour une fois met en avant l’histoire d’une femme (dont le film est l’adaptation du livre de Cheryl Strayed) – son chemin initiatique sera parsemé de rencontres, de difficultés et de magnifiques plans de nature pour notre plus grand plaisir.

Après le top 10 des récits d’aventure, voilà pour la liste des films de nature et de vie sauvage. Il y en a pour tous les goûts. Une fois que vous les aurez tous vu, à vous de chercher, d’explorer, de fouiner, de chiner, de remuer l’immensité sans limite des films pour dénicher la perle. A ce moment revenez ici et partagez.

A bientôt

CLIQUEZ ICI POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE GUIDE PDF POUR BIEN FAIRE VOTRE SAC A DOS

Regardez aussi

Pourquoi partir n’est pas une chance? Vade-mecum à l’usage de ceux qui veulent voyager

Follow Sommaire0.0.1 Join our list1 Exposé d’une pathologie2 Le prix à payer3 Un ennemi à abattre …

3 Commentaires

  1. Pour moi vous avez oublié « Himalaya enfance d’un chef » Bonne continuation

  2. Et je vraiment aimé le film « Les Saisons » ( https://vfstream.co/2660-les-saisons-2014.html ) Je recommande!

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement le guide du photographe OUTDOOR:

"10 secrets pour sublimer vos paysages"

Félicitations! Tout s'est déroulé avec succès. Vous pouvez maintenant aller dans votre boite mail. Si par hasard aucun message n'apparait, allez voir dans vos indésirables. A tout de suite.

Send this to a friend