ACCUEIL / Cahiers d'aventure / Florilège de mes plus belles photos d’Inde
Jeunes regardant le soleil couchant à Mumbai

Florilège de mes plus belles photos d’Inde

Je vous présente un florilège des plus belles photos que j’ai prises en Inde.

J’ai été invité à Mumbai (anciennement appelé Bombay) par Cox and Kings, le principal sponsor de mon voyage en kayak l’été dernier. Ce voyage dans le Sous-Continent était prévu de longue date et j’étais impatient. Aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours été attiré par ce pays. J’avais le pressentiment qu’il était à part pour celui qui cherchait à se dépayser absolument. C’est un continent, à lui tout seul, où se croise et s’entrecroise une variété de cultures, de langues et de gastronomies radicalement différente des nôtres. Il n’y a pas grand chose de nos modes de vie auxquels se raccrocher. C’est devenu plutôt rare dans un Monde où les comportements, les mentalités et les façons de vivre tendent à s’homogénéiser.

L’Inde est, comme on l’imagine, un vrai bordel. La route est un champ de bataille où les plus forts et les plus téméraires font la loi. Le code de la route, s’il existe, est encore un idéal lointain. La gastronomie se pare d’une variété d’épices où, quoique vous choisissiez, la moindre bouchée vous fait cracher du feu. Vous pouvez toujours demander en implorant: « no spicy please », il vous viendra toujours un plat qui ferait roter un dragon (l’essorage intestinal n’étant jamais bien loin non plus). Nos papilles et nos estomacs sont trop fragiles et délicats pour faire face à pareils assauts.

Les modes vestimentaires irradient de couleurs. Elles s’éloignent en tout point de nos conventionnels jean bleu et manteau gris. De petites échoppes, partout spécialisées par thème, guère plus grandes qu’une chambre, s’enfilent le long des rues. Je n’ai jamais croisé un centre commercial ni une grande surface à Mumbai, pourtant première ville économique d’un pays de plus d’un milliard d’habitants avec des taux de croissance qui feraient se pâmer de plaisir nos dirigeants. C’est encore un monde pas tout à fait embarqué dans la mondialisation. C’est aussi le pays où les contrastes sont les plus saillants. Une Inde miséreuse, et pour tout dire choquante, côtoie la richesse la plus ostentatoire dans une indifférence totale. On est partagé entre l’envie de crier à l’inhumanité et l’humilité de ne pas venir importuner par notre vision du Bien. Cela va dans le bon sens, m’ont dit tous les indiens. C’est ce que je retiens.

L’air est suffocant dans la grandes ville. 34 degrés de chaleur qui vous accable les épaules quelques heures après avoir quitté le thermomètre tièdasse de Paris. Et encore, je n’ai pas connu la chaleur humide et les pluies torrentielles de la mousson.

Je n’ai donc pas mis longtemps, une fois mes obligations remplies en ville, à quitter la mégalopole pour aller admirer encore ce que je préfère: de beaux paysages. Je me suis dirigé à Hampi dans l’état du Karnataka dans le sud de l’Inde. C’est un petit village situé au sein des ruines de l’ancienne cité de Vijayanagara, capitale de l’empire du même nom. Site classé au patrimoine de l’UNESCO, des temples se dressent sur trente kilomètres carrés au milieu de collines de pierres érodés. L’agriculture de rizière qui tapisse le plateau donne des couleurs verdoyantes à ce climat résolument aride. Magnifique!

C’est pour cela que je voyage: pour m’émerveiller. Je deviens comme un enfant qui découvre tous les jours de nouvelles choses à explorer et n’en a jamais assez. On peut dire qu’avec l’Inde, je n’ai pas été déçu. Et pourtant je n’en ai vu qu’une infime partie que j’ai essayé de capter avec l’aide de mon meilleur compagnon de voyage. Vous me direz ce que vous en penserez.

Si vous aimez les photos, suivez-moi sur mon profil Instagram

3 Commentaires

  1. Très jolies photos, je suis rentré du Kerala depuis 1 mois, j’y retournerai c’est sur

  2. Superbes ces photos.

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement le guide du photographe OUTDOOR:

"10 secrets pour sublimer vos paysages"

Félicitations! Tout s'est déroulé avec succès. Vous pouvez maintenant aller dans votre boite mail. Si par hasard aucun message n'apparait, allez voir dans vos indésirables. A tout de suite.

Send this to a friend